--FR

Peindre est un bonheur. Je ne me sens aussi libre nul part ailleurs que derrière mon chevalet. A l’intérieur ou dehors, avec de la peinture acrylique ou à l’huile. Plusieurs projets m’occupent. Suivant le sujet, je choisis les matériaux, le style, la couleur.

La série Vie de camping est nouvelle. En été, j’aime les petits campings. Je voie alors avec étonnement comment la vie s’y déroule et en même temps, j’en fais partie. Cette série a été peinte en atelier, mais la base est dehors, au camping: c’est là-bas que j’ai fait les esquisses qui forment le point de départ de la peinture. La peinture n’en a que plus de caractère graphique: les lignes jouent le rôle principal.

Paysages Rien de mieux que de peindre dehors en été. Le vent, le soleil et les sons d'oiseaux et des enfants; tout joue une rôle et colore le tout. C'est également le cas avec la peinture: continuer jusqu'à ce qu'elle soit devenue une tout organique et que les parties se renforcent mutuellement. Ce qui m'importe quand je peins des paysages, ce sont des zones de couleur: la lumière et les ombres sont désormais importantes.

La peinture en plein air en hiver nécessite préparation ..et persévérance. Mais même alors, jáime peindre. Un ciel dégagé donne une belle lumière ou une belle aurore. L'hiver tout est particulièrement tranquille. La neige étouffe tous les sons, le gel oblige maintenant toute vie á repos.

Parfois, je termine une peinture en atelier. Les paysages de polders exigent une approche personelle. Les lignes droites et les grands champs exigent de moi que je travaille naturellement de manière plus abstraite: revenir á l'essence.